L'uniforme

L'uniforme

Et vous ? Quelle est la tenue avec laquelle vous pourriez passer la semaine ?
par Ryvka Adda

Depuis des années, j’achète des vêtements avec une idée plus ou moins consciente en tête : l’envie de vivre avec cette pièce tous les jours, de la remettre chaque matin sans jamais m’en lasser.

Je rêve en réalité de trouver LA tenue, l’uniforme dont je ne changerai jamais. Je ne parle pas d’un look que l’on décline mais bien d’une seule et unique tenue vêtue et revêtue, encore et encore comme un personnage de cartoon.

Un peu comme si du jour au lendemain je devais perdre toute ma garde-robe et uniquement garder ce quoi constituer une outfit. Je n’entrerai pas dans une psychanalyse un peu trop longue concernant les racines de cette pulsion. 

Disons plutôt, pour prendre un scénario moins dramatique, quelle serait cette tenue dans laquelle j’accepterais de passer une semaine le temps que ma valise perdue par la compagnie aérienne soit retrouvée ? (Oui, dans ce scénario je voyage dans la ville dans laquelle je vis et travaille, on ne va pas compliquer la mise-en-scène !). 

Je ne dis pas que se lasser de cette tenue serait  impossible, à terme cela est inévitable. Mais disons que celle-ci aurait une durée de vie, avant le ras-le-bol absolu, plus importante. C’est-à-dire que l’enfiler jour après jour continuerait de m’ apporter un minimum de satisfaction.

« Ma tenue cocooning ; quand j’ai besoin d’être rassurée face aux aléas de l’avenir et des péripéties quotidiennes »

Mais les choses évoluent, les modes et les gens changent… Je plaisante, je suis surtout une grande amoureuse de vêtements, ce qui ne rend pas la tâche facile. J’ai donc circonscrit à trois modèles de tenues. 

« Ma tenue girl boss ; quand j’ai besoin d’avoir confiance en moi, de faire un peu sérieux mais de rester moi-même »

« Ma tenue « il faut que j’ai l’air grande et que je fasse un peu habillée mais il faut surtout que je me sente bien » »

La démarche derrière chacun de mes achats est donc motivée par un désir de consommation responsable en soi, un peu comme s’il s’agissait de « mon dernier achat » alors qu’en réalité j’aurais déjà pu m’arrêter des années plus tôt et me concentrer sur les pièces que j’avais déjà. Car cette tenue idéale, cet uniforme est totalement concevable avec les moyens du bord, c’est toute sa beauté ! Quelle serait la vôtre ?